Être au diapason de ses lecteurs, une stratégie gagnante

Depuis quelques jours, le Journal de Québec offre à ses lecteurs du Saguenay-Lac-St-Jean une version plus locale de son quotidien.

Le contenu du Journal demeurera sensiblement le même que l’édition de Québec, mis à part une première page personnalisée, l’ajout de chroniqueurs bien connus dans la région et sept pages de contenu local.

Cette décision de Quebecor Média est une initiative intéressante au point de vue de l’information locale qui, loin de péricliter, connaît un essor, notamment en raison de la guerre des hebdos que se livrent le géant médiatique et son principal concurrent, TC Média (Transcontinental).

Après ce premier pas, il ne serait pas surprenant de voir éclore de nouvelles versions régionales du Journal de Montréal dans les zones plus à l’ouest de la province, ou encore d’autres éditions du Journal de Québec dans l’Est du Québec, notamment pour la Gaspésie et la Côte-Nord.

Les compétiteurs n’auront quant à eux d’autre choix que d’emboîter le pas ou à tout le moins à bonifier leur offre de contenu local s’ils veulent rester dans la course.

En effet, la faible couverture de l’actualité régionale est une lacune qui a été souvent constatée des grands quotidiens.

Pour être au fait de ce qui se passe dans leur région, les lecteurs doivent généralement consulter les hebdomadaires locaux étant donné que les quotidiens se penchent davantage sur des enjeux de portée nationale ou propres aux grands centres urbains, à l’exception de certains faits divers qui suscitent la curiosité populaire.  Ce que le lectorat en région exige, c’est de sentir qu’on s’adresse à eux, qu’on leur parle de ce qui les affecte et de savoir ce qui se passe tout près de chez eux.

Malgré tout, le « nouveau » Journal n’est arrivé qu’en 2012, alors qu’on assiste depuis quelques années déjà à la dangereuse tendance à  centraliser les contenus et à user de convergence inter-médias au sein d’un même groupe.

Doit-on percevoir dans cette décision une tentative de rapatrier certains lecteurs en région qui, ne se sentant pas concernés par les grands journaux, leur auraient tourné le dos ?

Somme toute, il reste à voir si ce nouveau contenu local sera exclusif et original, ou simplement repiqué des hebdomadaires locaux de Sun Media et des autres filiales de Quebecor.

Personne n’aime se faire servir du réchauffé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s