Le pape à l’ère 2.0

Le Pape Benoit XVI diffusera ses premiers gazouillis sous peu.  Évidemment, le Saint Père ne sera pas l’auteur de ses tweets, mais l’événement démontre la volonté d’adaptation du Vatican à la réalité médiatique d’aujourd’hui.

Bien que le compte Benedictus PP XVI n’ait pas encore diffusé de messages de 140 caractères et moins, il compte à l’heure actuelle plus de 10 000 abonnés.

Les médias sociaux comme outil d’évangélisation

Quand une organisation millénaire telle que la religion catholique joint les rangs d’un média social, cela signifie deux choses. La première, c’est qu’elle tente de rejoindre ses disciples (ici le mot prend plusieurs sens) à travers un canal de communication quasi-universel et utilisé par plus de 500 millions de personnes à travers le monde, bref  qu’elle cherche à être au diapason de ceux-ci.

L’initiative permettra également de rejoindre une nouvelle cible: les jeunes, qui ont substitué d’autres activités à la religion. Dans certains pays du monde, où la religion est relayée à la sphère privée, les jeunes sont de plus en plus laïcisés. Le fait d’aller les rejoindre sur « leur terrain », c’est mettre toutes les chances de son côté pour les faire adhérer à son idéologie ou tout le moins à la promouvoir.

La seconde constatation, qui découle de la précédente, est que l’exemple démontre le caractère incontournable d’Internet et des médias sociaux à l’heure actuelle. Existe-t-il manière plus simple, plus efficace, plus rapide et surtout, moins coûteuse, de diffuser un message simultanément à des millions de personnes? Sur ce point, la religion catholique mise sur une stratégie de communication en tous points semblable à celle d’une entreprise qui cherche à établir sa notoriété auprès d’une clientèle donnée.

Ce qui est peut-être nouveau dans cette initiative de l’Église, c’est que sa présence accrue sur les plateformes sociales lui permettra d’établir un véritable dialogue avec ses abonnés. L’information circulera dans les deux sens et le Vatican recevra une rétroaction parfois immédiate de sa base.  Reste à voir s’il saura tirer profit de cette communication bidirectionnelle.

Pour ceux qui sont à l’aise avec l’anglais, une ressource intéressante ici sur les petits (et moins petits) pas des religions sur Internet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s