Ode à la presse écrite

Ceux qui fréquentent ce blogue ou qui me côtoient connaissent ma passion pour le journalisme. Je profite donc de la Saint-Valentin, et de la journée « J’aime ma presse écrite » pour faire une déclaration d’amour à mon métier, et surtout à son importance.

Sans presse écrite, qui serions-nous?

Miroir de notre communauté, elle incarne tout :

Le reflet de nos fiertés, de nos réalisations,

Le théâtre de débats, d’échanges et d’opinions.

 

Sans presse écrite, que saurions-nous?

De nos élus, les bons et moins bons coups,

Les enjeux de société, la quête de la vérité,

Passeraient sous silence dans l’obscurité.

 

Longue vie à la presse écrite,

Une industrie si importante, mais qui périclite.

Devant l’inaction de l’État à appliquer l’équité,

Des grands joueurs du Web se sont gavés.

 

Ils s’enrichissent à partir de contenus

Pour lesquels la presse écrite ne tire plus de revenus.

Devant cette difficulté à pouvoir se financer,

Plusieurs journaux n’eurent d’autre choix que de fermer.

 

C’est un danger qui les guette tous,

Mais il est encore temps d’aller à leur rescousse.

Réitérer en la presse écrite notre confiance,

C’est lui offrir enfin une seconde chance.

Aujourd’hui, des représentants de la Fédération nationale des communications se rendront à Ottawa déposer une pétition de plus de 7100 signatures réclamant du gouvernement fédéral des mesures d’aide à la presse écrite.

Des activités de sensibilisation auront lieu aux quatre coins du Québec. Pour en savoir plus: http://www.fncom.org/2018/02/06/14-fevrier-journee-damour-a-presse-ecrite/ 

Publicités

Une réflexion sur “Ode à la presse écrite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s