Naissance d’un « meme » bien de chez nous

Vous connaissez le terme mème (meme en anglais)? C’est le mot le plus fréquemment utilisé pour qualifier une image ou une déclaration qui devient rapidement virale et qui est réutilisée à toutes les sauces pour faire perdurer la blague. L’un des premiers mèmes a avoir fait le tour du monde est issu de chez nous: ce fameux Star Wars kid. Parmi quelques exemples bien connus de la communauté web, notons le bébé au poing levé, le « bitch please« , le Nyan Cat, Pedobear, Grumpy Cat et plus récemment, le postérieur de Kim Kardashian.

Aujourd’hui, le député libéral de Jean-Lesage André Drolet s’est mis les pieds dans les plats en voulant rendre hommage à la défunte légende du hockey Jean Béliveau. En effet, il a affirmé qu’enfant, il s’était rendu au Colisée de Québec pour le voir jouer, alors que Béliveau portait les couleurs des As. Or, le hockeyeur a quitté l’équipe en 1953, soit un an avant la naissance de M. Drolet.

Le blogueur parlementaire du Journal de Québec Michel Hébert a tôt fait de tourner la situation à la blague sur son blogue.

L’anecdote se répand comme une traînée de poudre. Twitter s’enflamme et rapidement, André Drolet devient un mème à la sauce ChuckNorrisFacts.

Ce n’est pas sans déplaire au principal intéressé, qui n’a pas semblé apprécié que le Web s’amuse à ses dépens.

Mais que M. Drolet se rassure. Un mème a une durée de vie plutôt courte.

Voyez. On a déjà fini d’entendre parler des expériences transcendantes de Paul Houde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s